dimanche 22 juin 2014

C'est l'été !



Il fait beau, il fait chaud ! Ça y est c'est l'été ! ^^ Et qui dit été, dit vacances (d'où cette magnifique photo qui donne très envie n'est-ce pas ?). Certaines d'entre vous pendront la route des vacances, d'autres ne partiront probablement pas mais se contenteront de se reposer tranquillement avant le rush de la rentrée.

En ce qui me concerne, je ne pars pas parce que je n'ai pas ce culte des vacances. Entre nous, je suis sincèrement admirative de ces gens qui lors d'un week-end prolongé jettent valises et sacs dans les coffres de leurs voitures pour rouler le jeudi et revenir dimanche. Personnellement, je trouve que ça n'en vaut pas la peine en terme d'argent et d'énergie ! 

Ce manque d'habitude remonte à mon enfance (coucou Dr Freud !). Petite, ma famille n'avait pas les moyens de partir où que ce soit et cette privation ne m'a jamais gênée parce que je lisais pour m'évader (je sens la petite larme poindre au coin de votre œil sur le triste sort de mini-Héloïse ! lol) 

Et même maintenant adulte, le plus dur pour moi n'est pas de revenir des vacances mais de... partir ! lol Bon aussi parce que je n'ai toujours pas vraiment les moyens, l'auto-édition ne rapportant pas beaucoup (j'avais pensé mettre un bilan de mes ventes mais on me l'a fortement déconseillé car cela décrédibiliserait ma carrière d'auteure ! lol Un chou siouplait monsieur-dame ! mdr Vite organisons un Héloïsethon pour récolter des fonds ! mdr). C'est pour ça que je vais me contenter de "plancher" sur mes prochaines parutions, sur un transat dans mon jardin.

En parlant de travail, j'étais trop impatiente et n'ai pu attendre la rentrée pour remanier le blog. J'avoue que je suis assez satisfaite du résultat. Il me manque encore une rubrique pour les livres en volume unique, mais elle ne sera remplie que l'année prochaine. ;-)

Je chouchoute ce blog car je n'aime pas trop m'éparpiller (so shocking lorsque je confie que je n'ai ni de page facebook ni tweeter, trop chronophage) et c'est peut-être un tort. Il parait qu'il faut appliquer la règle des 20/80 pour un auteur, c'est-à-dire consacrer 20% du temps à l'écriture et 80% du temps à la promotion !!! (<-- pfff le voilà le secret de mon insuccès, je fais exactement l'inverse !)

Je ne sais pas comment j'en suis arrivée à m'apitoyer sur mon sort ! Pourtant, ça partait bien, sur une note positive avec la mer et le soleil comme décorum. lol Donc arrêtons-nous là. ^_^

Bonnes vacances et au prochain billet ! ;-)


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire