Auto-flagellation et auto-promotion



Vous vous demandez sûrement ce que cette image représente ? Un donjon ? Vous y êtes presque. Je vais éclairer votre lanterne. lol Ceci est une allégorie de la tour d'ivoire.

Définition de la tour d'ivoire : "Lieu où se retire une personne souhaitant couper les ponts avec le monde extérieur"

Non, rassurez-vous, je n'ai pas encore envie de m'isoler tout à fait ! L'Homme, quoiqu'on en dise, possède un instinct grégaire et est fait pour vivre en société. Par extension, cette analogie ramenée à mon petit cas d'auteure signifierait que je me draperais dans l'auto-satisfaction et que je ne tiendrais pas compte des commentaires. Détrompez-vous ! Je lis tous les avis que les lecteurs daignent bien laisser sur mes ouvrages et je les en remercie. :-)

Je m'en réjouis quand ces critiques sont bonnes et j'en suis touchée et navrée quand elles sont mauvaises car cela veut dire que j'ai raté ma mission : vous faire passer un agréable moment de lecture. :-( Donc à toutes les mécontentes, vous voudrez bien accepter mes plus plates excuses. (Ah on me souffle qu'elles sont déjà parties et ne reviendront plus ! Oups) Et à toutes celles qui ont un tant soit peu apprécié mon écriture, merci infiniment de m'avoir subie lue ! ;-)

En revanche, il est vrai que je ne réponds jamais aux commentaires. Je pourrais le faire mais j'aurais toujours l'impression de "tomber" sur la pauvre lectrice qui n'a rien demandé. lol Peut-être que j'estime que chacune à son propre ressenti et rédige le plus sincèrement son avis.  

Pour conclure sur le chapitre des excuses, je tenais à adresser un mea maxima culpa pour "Marry Me" que des lectrices ont trouvé trop "rapide", un peu "survolé". Je suis chagrinée de vous avoir laissé une telle sensation. Ma "justification" (même si je sais que ce n'est pas une raison) est que j'ai passé quelques mois en compagnie de Delaney et Harper et que j'avais l'impression de les connaître par cœur, que leur romance n'avait pas besoin de plus pour être appréciée. Mais j'avais oublié que ce n'était pas votre cas. Encore Mea Culpa. Le referai plus. -_-

"Le Ciel pour Enfer" 2,99 € (1er mai 2015)

Sans transition aucune, je suis heureuse de vous présenter la couverture de mon dernier projet, un tome unique cette fois-ci, qui sera prêt pour le début de la nouvelle année ! (pfiouf déjà 2015 !) Le titre a été longtemps et âprement discuté entre moi et... moi-même. lol (non mais, faut bien qu'il y ait des avantages à être auto-éditée !) Finalement, ce sera "Le Ciel pour Enfer". Comme vous l'aurez sans doute deviné, ce sera une histoire d'ange et de démon dans la tradition manichéenne : les bons d'un côté, les méchants de l'autre, mais pas que, sinon on s'ennuierait. Il y aura de l'action, des rebondissements et... de la romance bien sûr ! ;-) J'en distillerai quelques éléments tout au long de ce deuxième semestre. 

En ce qui concerne mes autres projets à court terme, une nouvelle de style comédie sera publiée le jour de la St-Valentin, une histoire de voisin, voisine pas triste du tout.

Et... c'est tout pour le moment sinon je n'aurai plus rien à raconter pour la suite ! En attendant le billet de la semaine prochaine où je vous raconterai les tribulations d'une auto-éditée, "Marry You", sorti depuis le 1er septembre ! ;-)

Commentaires