50 Nuances de Grey, le film...


J'ai lu la trilogie au début de l'année dernière, attirée par le marketing des livres tel le renard alléché par l'odeur du fromage. lol C'est the phénomène mondial, je risquais donc d'être larguée quand le sujet serait évoqué. Oui je sais c'est déplorable mais je suis une vraie victime de la publicité ! :-( Par exemple, les catalogues de promo reçus dans la boîte aux lettres, eh bien je fonce vers les réductions des magasins et me laisse prendre à chaque fois car tout le monde (sauf moi) sait que ce ne sont pas réellement des promos. Mais c'est compulsif chez moi ! Hélas, personne n'est parfait. Bref, j'aime bien savoir ce que tout le monde aime... En ce moment, devinez ce que je lis ? Anna Todd avec sa série "After". ^_^

Alors 50 Nuances de Grey au cinéma, ça donne quoi ? hé hé

Christian/ Jamie Dornan et Ana/Dakota Johnson

Comme à peu près 99 % des adaptions des livres en film : je l'ai trouvé survolé ! Tout allait bien trop vite. Il est clair qu'on ne peut pas mettre toutes les scènes sur pellicule sinon les spectateurs passeraient la journée dans les salles obscures. lol A mon très humble avis, le film manquait un peu d'intensité, de pep's. Le tout était un peu plat.

Le héros, je l'ai trouvé trop petit, trop mince malgré sa musculature (ah ça, il ne se gêne pas pour nous montrer son torse : c'est simple, à la moindre occasion il retire son t-shirt gris/noir trempé de sueur ou pas, d'une main désinvolte). Je ne sais pas... Christian Grey, je l'aurais vu plus grand, plus costaud, plus agressif. Mais ce n'est pas la faute de l'acteur. Cette déception est tout à fait normale, il faut se rendre à l'évidence qu'il existe un large fossé entre notre propre fantasme et la cruelle vérité de l'image.

En revanche, l'héroïne collait plus à l'image que je m'en faisais. Elle a su incarner la naïveté d'une Anastasia Steele avec des petites touches d'humour. Mais bon sang, qu'est-ce que l'actrice est maigre ! Ce que j'ai retenu des scènes de nudité, ce sont ses côtelettes ! lol 

En parlant de sexe, je pensais que les américains seraient plus prudes mais pas tant que ça ! Vers la fin, on voyait l'héroïne en nue intégrale. 0_O Sinon, des coucheries à l'endroit, à l'envers, debout, assis, couché, attaché, détaché, il y en avait pas mal au total. Mais là non plus rien d'anormal puisque c'est un roman... érotique. ;-) Mais de là à qualifier le film de porno, c'est vraiment exagéré. C'était émoustillant mais pas choquant. Par contre ce que j'ai trouvé exagéré et qui m'a fait bien sourire tout au long de la séance, c'est qu'à peine Christian posait le petit doigt sur Ana (ou parfois il ne la touchait même pas), elle se mordait la lèvre, gémissait et avait déjà un début d'orgasme... Euh... Plus rapide au démarrage qu'Usain Bolt !

Donc mon avis sur ce premier opus sera mitigé ! ;-) La fin du film est comme celle du tome 1, ouverte, donc vu le succès (puisqu'on vous répète qu'en France 2 millions de téléspectateurs se sont rués au cinéma pour le voir rien qu'en une semaine), la suite est à prévoir. Pour ceux et celles qui n'ont pas aimé, vous n'avez pas fini d'être bassiné. lol

Ah j'oubliais de signaler : une très jolie bande son, tout de même.

Au-delà du j'aime/j'aime pas, je dois dire que "l'histoire" de ces trois livres nés d'une fanfiction est très jolie. Auto-éditée au départ, E. L. James a vendu plus de 100 millions d'exemplaires à travers le monde. De quoi faire rêver tout auteur auto-édité, non ? ;-) 

@ bientôt pour un nouveau billet ! ^_^

Commentaires

  1. Bonjour, niveau lecture, j'en suis au même stade que vous, 50 nuances l'année dernière et en ce moment Anna Todd car évidemment je veut savoir de quoi tout le monde parle et que je lis toute la journée et j'adore ce genre. Pour le film, moi aussi je ne voyais pas du tout Christian comme ça mais plus musclé par rapport au descriptif du livre. Pour Ana par contre c'est vrai que le voyait tout a fait comme ça, je trouve que Dakota est super. J'ai par contre été déçu par le dîner en famille qui dur 10 seconde et on a pas le temp de voir vraiment la famille de Christian a par son frère que j'adore personnellement. Comme pour José qu'on aperçoit a peine alors que dans le livre on en a des pages pour mieux comprendre leur relation et je n'est pas aimer la scène ou Christian s'interpose, je ne la voyais pas comme ça et je l'ai trouvé de trop dans le film car elle n'apporte rien au final. Je trouve aussi qu'il est beaucoup moins question de sécurité dans le film que dans le livre où Christian est toujours en train de surveiller, a voir dans le deuxième film. Plein de scènes manquent par rapport au livre évidemment et l'intensité des émotions en pâti un peu à cause de ça je pense mais c'est sur que le film ne peut pas durer 10h. Pour les scènes hot, je trouve quand même que le -12 ans est peu même si à la télé on en vois autant dans des série, ect. La fin est génial, juste ce que j'attendais.
    Je pense aller le revoir car c'est quand même une bonne adaptation et j'aime l'histoire.
    Désolé d'avoir fait un roman mais j'ai dit tout ce que j'en pensais.
    Bonne soirée et de nos rêves ;)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est vrai que beaucoup de scènes étaient trop "abruptes" dans le film. La faute au mauvais montage. J'ai été choquée par leur caractère expéditif : on passait d'un plan à l'autre assez violemment d'où mon impression de "survolage" et de rapidité. Et les personnages secondaires ont vite été écartés.
      Je vais attendre la version DVD pour le revoir. :-P

      Merci pour votre avis !

      Supprimer

Enregistrer un commentaire