De l'importance de la musique...





Vous avez dû remarquer à quel point la musique est importante pour moi étant donné que je l'associe très souvent à mes livres. Vous noterez que les deux activités sont assez proches l'une de l'autre puisque, que ce soit pour la musique ou l'écriture, le processus de création en est la base. Alors la musique est omniprésente dans presque tous les instants de ma vie. Je monte dans ma voiture, l'auto radio s'enclenche automatiquement. Je ne l'éteins presque jamais. Dans les magasins, je fredonne les chansons qui sont diffusées. Quand je marche, j'ai les écouteurs du Ipod vissés dans les oreilles. Pendant que je cuisine je mets la musique en sourdine. Le soir avant de me coucher, je mettais de la musique classique (très bon somnifère soit dit en passant ! lol). Le peu de sport se pratique avec la zik à donf. Quand j'étais plus jeune, je branchais un poste dans la petite salle de bains familiale (en faisant gaffe quand même de ne pas m'électrocuter) et je pouvais passer des heures enfermée dedans. Ça faisait enrager mes frères et sœurs qui tambourinaient à la porte parce qu'ils voulaient la place. hihihi

C'est donc tout naturellement que je baigne dans la musique pendant que j'écris. Devinez quoi ? En ce moment même, la musique fonctionne pendant que j'écris mon billet. mdr Pour écouter autant de musique, je suis abonnée à Spotify, l'écoute en streaming et en illimité. Et quand j'ai un coup de cœur, hop direction Itunes pour l'acheter et la placer sur l'Ipod. De la conception à la relecture de mes histoires, j'ai un besoin vital de musique. Je me sens beaucoup plus productive, elle me motive, me transporte. Mais attention, je n'écoute pas n'importe quelle musique non plus pendant que je planche. Oh la la, surtout pas de français parce que ça me déconcentre, j'en comprends les paroles ! lol Pas de rap non plus, ça m'agresse, pas de classique, ça freine mon imagination... Suis tatillonne quand même ! pfff

Les chansons me sont des aides précieuses quand je sèche sur le titre d'un livre. Pour "Marry Me" et "Marry You", j'ai carrément subtilisé les titres de Jason Derulo et de Bruno Mars. :-/ Mais chut... Un synopsis peut aussi se former pendant l'écoute de la chanson. Ce fut le cas pour "Détraqué". Le squelette a été directement inspiré des paroles de "Black Widow" interprétées par Iggy Azalea. ;-) 

Musicalement vôtre !

@ très bientôt pour un nouveau billet dans lequel je dénouerai le vrai du faux ! :-P


Commentaires