samedi 8 octobre 2016

Mes livres en papier (toute une aventure !)


Deux de mes bébés en papier ! ^^

Depuis deux ans et demi que je m'auto-édite en e-book, en ce mois d'octobre, j'ai enfin décidé de me lancer dans la fabrication papier de quelques unes de mes romances par le biais de l'impression à la demande. La preuve en image ! ^^ Sur la photo, je pose fièrement avec deux de mes bébés. Hihihi vous ne pouvez pas le voir mais j'ai une de ces bananes ! Yes, hyper contente de les avoir entre mes mains ! Tout le quartier a dû entendre mes cris enthousiastes ! Je crois même que j'ai surpassé les décibels de la pub Zalando tellement j'étais ravie et émue du résultat. C'est-à-dire que j'en ai bavé avant d'obtenir ces fichues "épreuves". Eh non, ce n'est pas encore la version définitive, parce que ce que vous voyez là ne sont que des spécimens. Je dois encore regarder l'intérieur du bouquin pour rectifier ce qui cloche (une mise en page fantaisiste ?), ce qui fait que je dois repousser la publication au 13 Octobre (au lieu du 09 initialement prévu !) ! :-/

Mon parcours pour en arriver à ces ébauches n'a pas été simple. Bon, je ne dois pas être très douée non plus parce que j'ai quand même mouillé le maillot avant de pouvoir les tenir en vrai ! lol Peut-être aussi parce que j'étais jusqu'au-boutiste étant donné que j'ai voulu comparer les différentes possibilités qu'offraient les sites d'impression à la demande. J'ai donc commencé mon périple par tester Lulu.com. Inconvénients : assez peu de formats proposés selon moi et la couleur du papier (blanc) ne me convenait pas. Même en poche, le prix final s'était révélé trop élevé ! Néanmoins, le site est très bien conçu, les étapes très bien expliquées. Deuxième essai : The Book Edition. Là, il y avait du choix dans les formats, la qualité du papier était présente et le prix de fabrication très raisonnable mais hélas, ils ne distribuaient que sur leur plateforme maison. Très dommage ! :-/ Troisième prestataire sur la sellette : Book On Demand. Eux également ont un site très bien fait en français (c'est un groupe allemand) mais au final, le coût de fabrication (si je souhaitais gagner une petite redevance) était un tantinet élevé : 11,90 € pour 350 pages. Et enfin, je me suis tournée vers le géant américain : Amazon et sa filiale CreateSpace. Déjà mauvais point pour eux, tout est en anglais ! pfff Je survole vite fait les étapes pour arriver à ce qui m'intéresse le plus, le prix ! Bingo, Amazon se trouve être légèrement moins cher que Book on Demand pour le nombre de pages équivalent.

Qu'est-ce que j'ai ramé sur le site de CreateSpace, que je ne trouve pas intuitif pour un sou ! Il est fouillis avec trop d'informations partout. Bien évidemment, cette constatation n'engage que mon humble avis de pas très dégourdie. ;-) En plus d'être en anglais, les mesures sont en pouce, j'avais constamment un convertisseur en cm à mes côtés. Mais bons points pour eux : beaucoup de choix dans les formats et la couleur crème pour le papier. ^^ Le fichier du texte se télécharge facilement. On peut voir le résultat en direct mais bien sûr si des fautes restent dans votre e-book, elles ne se corrigeront pas par miracle une fois couchées sur le papier. D'où la version "brouillon" pour chasser le plus de coquilles possibles. Vient ensuite ma bête noire, la couverture ! En téléchargeant la version en PDF, je ne savais pas tout de suite si elle leur conviendrait ou non car le site ne prévient des anomalies que 12 heures plus tard. Ce qui retarde d'autant plus le processus de fabrication puisque, CreateSpace m'a rejeté la couverture quatre fois !!! Et moi, je les ai maudit une bonne centaine de fois !! Mais j'ai persévéré et la cinquième mouture fut la bonne. Ouf ! J'ai enfin pu commander mes épreuves. ^^

J'avoue que le prix était un élément primordial pour moi. Je ne suis pas du tout connue en papier et j'espère un peu que ce coût bas (lol) attirera quelques curieuses. Je ne m'attends à rien en particulier, ceci dit, je ne perds pas non plus grand-chose à tenter cette aventure. Pas de stock, pas d'invendus, pas de gâchis. Maintenant, chères lectrices, vous savez que des versions papier sont disponibles si une folie furieuse l'envie vous prend un beau jour de vouloir posséder un de mes livres dans votre bibliothèque ! ^^ Naïvement, avant de commencer à prospecter, je pensais fixer un prix défiant toute concurrence comme les livres de poche chez J'ai Lu, vers 7,90 €. Que nenni ! Je suis tombée de ma chaise quand j'ai vu les coûts de conception ! C'est le revers de la médaille de l'impression à la demande. L'unité en semi-poche coûte beaucoup plus cher à la fabrication que les gros tirages. Pas d'économie d'échelle, hélas. Mais sachez que j'ai tiré les prix au maximum vers le bas. Moins cher que ça, j'aurais été obligée de dédommager Amazon pour chaque exemplaire vendu ! lol Et n'en parlons pas des redevances, une misère, mais je l'ai décidé ainsi. Mon but n'est pas vraiment de faire du fric sinon mes livres physiques seraient à 15,99 € et j'aurais une marge beaucoup plus confortable. ^^

J'ai établi un programme pour mes sorties et toutes mes romances ne verront pas la couleur du papier. Je l'ai décidé arbitrairement parce que j'estime que certaines de mes histoires ne "méritent" pas d'être couchées noir sur blanc (ou sur crème en l'occurrence). Non pas que je n'en suis pas fière, j'ai une tendresse particulière pour toutes mes histoires, mais ne me demandez pas pourquoi, c'est ma conviction profonde. Ce mois-ci, j'en sors deux : "Détraqué" (+ son bonus) et "Indéfectible". Le mois de novembre, ce sera au tour de "Contre toi" (j'attends la livraison d'une nouvelle couverture) d'avoir sa version papier. Ensuite, en décembre,  "Secrète Jen" et "Laissées pour conte" pour le côté conte de fées, en janvier peut-être "Hors-la-loi". Ainsi, j'aurais rattrapé tout mon retard. Mais bon, ça, ce serait la situation idéale ! Et tout le monde sait que nous ne vivons pas dans un monde de bisounours... lol

@ bientôt pour un autre article !;-)

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire