samedi 4 février 2017

La publication de "Bad Company" reportée au 3 mars 2017 !


Certaines lectrices m'ont interrogée sur la non-sortie de "Bad Company" initialement prévu pour le 2 février. Je vais répondre officiellement ici, maintenant que je vais mieux. Tout d'abord, sachez que je suis absolument vraiment navrée de ce faux-bond. 😢 C'est la première fois (et j'espère la dernière fois) que je déprogramme un livre. D'habitude, je respecte bien mon planning. D'autant que tout était prêt, mais voilà j'ai paniqué au dernier moment. Depuis quelques jours, je suis grippée et, la dernière relecture, la veille de sa publication, a été un vrai calvaire. Rien ne trouvait plus grâce à mes yeux. Ce n'était pas assez ! J'ai donc décidé de le dépublier pour ma tranquillité d'esprit. 

Mais ne vous inquiétez pas, ma romance New Adult va revenir bientôt ! 😁 Je n'ai pas sué sang et eau pour rien, nanmého ! Presque 80 000 mots, ce qui représente mon petit record personnel, puisque ce texte est le plus long de toute ma bibliographie. ;-) Certes, il fera son retour, alors peut-être pas sous la même couverture, peut-être pas sous le même titre parce que ça risque de me rappeler mon "échec" et à quel point j'ai pu décevoir mon petit lectorat. En fait, il me semble que je m'étais perdue dans des considérations nébuleuses. Or si je veux continuer à m'éclater dans l'écriture, il faut avant tout que je me détende et que je m'amuse ! Après, vous me connaissez, mes romances sont sans aucune prétention. lol

Résultat de recherche d'images pour "keep calm and write a book"


Encore une fois, je ne peux que vous présenter mes plus plates excuses pour ce cafouillage. Être auto-éditée signifie dépendre le moins possible d'autres personnes et parfois, eh bien, c'est difficile de gérer à la fois ses écrits et ses émotions lorsqu'on navigue en solitaire. On peut vite en perdre le contrôle... Donc voilà, tout ça pour vous dire que j'espère que vous continuerez à me suivre, car je vous réserve encore quelques bons moments de lecture. 😉


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire